Mode Normal  Mode Texte  Mode Contraste élevé

   

 

 

 

 

 

 

 

 

La bibliothèque et ses sections
La bibliothèque Louis Nucéra : 10 600 m² à la disposition du public

La bibliothèque Louis Nucéra est la tête du réseau B.M.V.R. de Nice (Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale) qui comprend l’ensemble des bibliothèques municipales de la ville (La bibliothèque Patrimoniale Romain Gary, 12 bibliothèques et discothèques de quartier ainsi que le service médiabus et collectivités).


La bibliothèque Louis Nucéra, baptisée ainsi en hommage à l’écrivain niçois tragiquement disparu en août 2000, propose dans ses 10 600 m², une sélection de plus de 200 000 documents en accès libre (livres, périodiques, cassettes, CD, DCrom, DVD, partitions....)

La bibliothèque propose des animations gratuites destinées aux adultes et aux enfants et organise régulièrement des expositions.

L'Organisation de la bibliothèque

Articulée autour d’une grande nef centrale, la Bibliothèque est organisée sur un principe d’espaces ouverts mais bien définis. Chaque salle est parfaitement identifiée tout en conservant un maximum de continuité.

1 - Hall d'accueil. A gauche l'accueil où s'effectuent les inscriptions. A droite le vestiaire.

2 -Bibliothèque adultes propose un fonds riche et varié de plus de 100 000 volumes en prêt, constitué d’un fonds documentaire, romans, une section livres d’art, bandes dessinées

3- Bibliothèque jeunesse ,de 543 m2, met la disposition des jeunes, jusqu’à 11 ans, plus de 20 000 documents, livres, disques, DVD. Des animations gratuites pour les enfants, l’heure du conte, des ateliers, y sont organisés régulièrement

4- Espace actualités offre aux lecteurs la possibilité de consulter environ 150 quotidiens et hebdomadaires. La presse en ligne et des chaînes de télévision permettent de suivre l'actualité en direct.

5- Espace exposition
présente régulièrement des artiste qui ont un lien particulier avec le domaine du livre et de la lecture. Arman, Butor, Guiramand, Coignard, Marzuk, Nivese, Altmann, …font partie de noms prestigieux que la bibliothèque a eu l’honneur d’exposer, mais aussi des expositions scientifiques, patrimoniales, pour la jeunesse...

6 - Vidéothèque propose une collection de plus de 13 000 vidéogrammes dont 7 500 sont disponibles pour le prêt et 5 500 peuvent être consultés individuellement sur place ou bien en projection pour des groupes dans l’auditorium.

7 - Auditorium présente une programmation dense, ambitieuse et variée : conférences, spectacles, concerts de musique classique ou contemporaine, rencontres avec des auteurs.

8 - Espace multimédia, toute personne inscrite peut consulter des Cédéroms sur place et avoir accès à Internet gratuitement. Cependant il est nécessaire de prendre rendez-vous à l'accueil de l'espace multimédia pour une consultation d'une heure par personne et par semaine.
L'espace multimédia dispose d'équipements informatiques pour mal-voyants : deux postes informatiques équipés de logiciels permettent les accès au catalogue et à internet, une « machine à lire » et un téléagrandisseur rendent possible la lecture de documents sur place. Un cheminement au sol garantit la circulation autonome.

9 - Espace consultation ,

10 - Espace musique est riche de plus de 60 000 documents, CD, livres, partitions, documents audiovisuels, science et technique musicales. Toutes les musiques y sont représentées : jazz, rock, musique classique, musique contemporaine, variétés internationales…

Les horaires de la bibliothèque Louis Nucéra

mardi-mercredi 10h-19h
jeudi-vendredi 14h-19h
samedi 10h-18h
dimanche 14h-18h

 

 

 


 
 

 

 

Les services aux usagers de la bibliothèque Louis Nucéra

Le Service Question/Réponse. La bibliothèque municipale à vocation régionale propose un nouveau service gratuit.
Ce service répond à vos demandes de renseignements ponctuels ou d'informations rapides. Il propose également une aide à la recherche documentaire et des bibliographies succinctes quel que soit votre domaine d'intérêt. Il propose une recherche d'information personnalisée sur tout type de document : Livres, revues, bases de données, sites internet….
(en savoir plus)

La bibliothèque Louis-Nucéra propose également l'accès gratuit au service extranet de la Cité de la Musique.
Les ressources documentaires de la Médiathèque de la Cité de la musique sont consultables en ligne à la Bibliothèque Louis-Nucéra. La Médiathèque de la Cité de la musique centralise les trois centres documentaires proposés dès 1995 par la Cité de la musique : le centre d'informations musicales, axé sur la musicologie ; le centre de documentation du musée, consacré à la facture instrumentale et à l'histoire des instruments et la médiathèque pédagogique. (en savoir plus)

WIFI
La bibliothèque Louis-Nucéra permet aux lecteurs inscrits d'accéder gratuitement à l'internet haut débit sans fil pendant les horaires d'ouverture des bibliothèques et sans limitation du temps de connexion.
(en savoir plus)

Concours
La bibliothèque met à disposition du public étudiant un ensemble d'ouvrages de son fonds correspondant à des programmes de concours (CAPES, Agrégations, Prépa).
en savoir plus


Prêt entre bibliothèques.
La BMVR participe au prêt entre bibliothèques permettant ainsi à des lecteurs d'obtenir un ouvrage qui n'est pas disponible dans leur bibliothèque. Le service du prêt entre bibliothèques est gratuit pour ce qui relève des prestations de la BMVR. Les reproductions de documents et les frais d'envoi en provenance d'autres bibliothèques ou d'autres organismes sont à la charge du demandeur qui s'engage à s'en acquitter directement auprès de la bibliothèque prêteuse.
La BMVR se réserve le droit d'étudier la recevabilité des demandes déposées par les lecteurs.

Des postes informatiques dans les salles de la bibliothèque sont à disposition des usagers afin de pouvoir consulter le catalogue des bibliothèques du réseau, d'accéder à leur compte personnel et découvir le site de la BMVR.

Les personnes à mobilité réduite ont accès à tous les services de la bibliothèque, six places leur sont réservées dans l'auditorium.

Des équipements informatiques pour mal-voyants sont accessibles dans l'espace multimédia. Deux postes informatiques équipés de logiciels permettent les accès au catalogue de la BMVR et à internet. Une machine à lire et un téléagrandisseur rendent possible la lecture de documents sur place.
Un cheminement au sol garantit la circulation autonome.

Des photocopies en noir et blanc, en format A3 ou A4 peuvent être effectuées sur les photocopieurs situés dans la salle de consultation. (Tarifs : 0,15 euro pour 1 photocopie A4, 0,30 euro pour une photocopie A3).

L'espace multimédia permet l'impression de données provenant d'internet (Tarifs 0,15euro pour un document A4 noir et blanc et 0,30 euro pour un document A4 couleur ).

Un vestiaire gratuit permet aux usagers d'y déposer tout objet encombrant. Tous les objets et effets personnesl déposés au vestiaire par l'usager, demeurent sous l'entière responsabilité de ce dernier.

 


 

 

 

 
 
 
 

La naissance de la bibliothèque
Le Conseil Municipal de la Ville de Nice acquit en mai 1994 un site situé dans la Promenade des Arts où se trouvaient déjà le Théâtre National de Nice et le Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain et decida constuire une grande bibliothèque. Le Architectes Bayard et Chapus, concepteurs du Théâtre de Nice et du Musée d’Art Moderne et d’Art contemporain ont été choisis pour la réalisation de la bibliothèque garantissant ainsi l’homogénéité de style de la « Promenade des Arts ».

La réalisation de la Bibliothèque Louis Nucéra a été décidée en 1997 et elle s’est accompagnée de travaux de mise aux normes de la Bibliothèque Patrimoniale Dubouchage et de plusieurs projets de réaménagement et de développement du réseau de proximité.

Une architecture originale

Le Conseil municipal du 1er octobre 1996, a retenu pour assurer la Maîtrise d’œuvre du projet de la BMVR, l’équipe constituée par le cabinet d’architectes MM Francis Chapus et Yves Bayard, associés pour l’occasion à l’artiste Sacha Sosno et secondés par les bureaux d’études techniques Fimatec et C.A.E. L'aménagement intérieur a été confié au bureau d'études Stoltz. Le système d'éclairage nocture de la Tête Carrée a été imaginé par Yann Kersalé.

Inaugurée le 29 juin 2002, la bibliothèque Louis Nucéra est constituée de deux bâtiments distincts la Tête Carrée, sculpture monumentale habitée qui accueille l’administration de la bibliothèque et la Bibliothèque Louis Nucéra elle-même dont l’entrée s’effectue par la place Yves Klein.

La Tête Carrée que l’originalité architecturale a converti très rapidement en un des symboles forts de Nice, a été imaginée par le sculpteur Sacha Sosno. Ce monument-sculpture haut de trente mètres et large de quatorze, accueille les bureaux de la bibliothèque Louis Nucéra.. Elle n’est pas accessible au public.
Le système d’éclairage nocturne de la Tête Carrée a été imaginé par Yann Kersalé.


SACHA SOSNO
Sacha Sosno est né en 1937, vit à Nice et à New York.Très jeune, il connaît Henri Matisse, Yves Klein et Arman qui auront une réelle influence sur lui.

En juin 1961, il écrit sa première théorie de l’Ecole de Nice puis sera pendant quelques années reporter de guerre (Biafra, Irlande, Bangladesh).
Ses photographies sur le vif, dont il cache les éléments les plus choquants lui permettront de constater la force expressive de l'oblitération qui deviendra son langage personnel.

Sosno revient définitivement aux Arts Plastiques en 1971 et définit le concept d’oblitération : il s’agit de masquer, de cacher par des vides, des parties de sculptures ou d’images pour laisser au spectateur le soin de reconstruire visuellement l’absence. « Je ne fais que 50% du travail, les autres doivent finir de créer la sculpture » dit Sosno.
Ce langage conceptuel, cette technique est appliquée sur des matériaux (très souvent la pierre ou le bronze) qui représentent des fragments du passé de la statuaire antique en particulier. « Je joue à cache-cache avec les archétypes, avec des vieux symboles, mon paysage mental est toute l’éducation que nous avons reçue. On peint ou on sculpte toujours avec cinq ou six mille ans de mémoire collective » dit Sosno.

Avec l’hôtel Elysée Palace à Nice, bâtiment-statue de 26 mètres de haut en granit et bronze, Sosno a démontré la possibilité et même la nécessité d’intégrer l’œuvre d’art au bâtiment. « La meilleure galerie pour la sculpture c’est la rue, c’est la plage, c’est la place » dit Sosno dans un souci de montrer les objets artistiques au plus grand nombre.

Il se passionne par le rapport entre la sculpture et l’architecture : il réalise, à Nice, le drapé en marbre rouge pour la BPCA, ou la sculpture en bronze et marbre à Acropolis « Une nouvelle renaissance de nos villes ne peut passer que par un rapport plus uni entre artistes et bâtisseurs ». La tête au carré, sculpture monumentale habitée, qu’il signe en 2002à Nice, en est la preuve.

YVES BAYARD
Yves Bayard
Paris 1935 – Nice 2008


En 1967, il est diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et rencontre l’Architecte-ingénieur Henri Vidal avec qui il s’associera dans de nombreux projets. Centre de recherche de l’Institut Français du Pérole –Solaise, Centre de la Raffinerie ELF de Feyzin

Le contact des ingénieurs le forme aux impératifs de la technologie.
« L'architecture - dit-il - est un métier difficile où un petit trait peut coûter des milliards, où les responsabilités juridiques sont énormes et où justement le droit à l'erreur est inconcevable… ».

En 1971, Yves Bayard a en charge l'étude d'urbanisme et la faisabilité du Parc International d'Activité de Valbonne/Sophia-Antipolis qui, à cette époque, apparaissait comme une franche utopie. Cette mission se poursuivra jusqu'en 1977. Il parcourt alors l'arrière pays niçois, en quête du processus créatif. Il en revient avec des quantités de pastels, de fusains, de craies représentant ce qu'il nomme ses "conversations avec les villages". A la recherche de l'âme d'un pays, ses dessins sont aux antipodes d'un graphisme conventionnel.

Yves Bayard connaît bien les artistes contemporains. Il travaillera avec Pagès, Cortina, Nivès, Morabito et Sosno. Avec ce dernier, il présente en 1985, à la F.I.A.C. de Paris la théorie des "sculpturemonumentales habitées".

En 1997 il travaille sur le projet de la Bibliothèque Louis Nucéra, Tête du réseau BMVR de Nice. et met en application l'idée d’une « sculpture monumentale habitée ».
Il participe à de nombreux concours (Tête de la Défense, Parc de la Villette, Opéra de Paris, Grand Stade à St Denis) et à de nombreuses expositions de dessins, assemblages, sculptures, photographies à Paris et dans le Sud de la France, et à la publication de plusieurs ouvrages de poésie et du journal «Intact».

Observateur attentif de la nature « je progresse plus en architecture en étudiant un arbre qu'en lisant une revue pré-digérée par des intellectuels », il met en exergue les postulats des contraires, tels que le plein et le vide, la violence et la plénitude ; il introduit la forme géométrique qui ne cessera de le hanter, l'arc qu'il considère comme la liaison d'une chose à l'autre ; il prône enfin l'idée de promenade sensitive.

Yves Bayard n'entame jamais un projet avec une idée préconçue. Il refuse d'être prisonnier d'un style ou d'un vocabulaire qu'il déclinerait en permanence pour fabriquer son image de marque. Grâce au dessin, grâce à la musique, à la photographie, à une certaine philosophie, son éthique passe d'abord par cet être humain ou cette foule diversifiée, anonyme ou pas, avec ses travers, ses espoirs, ses nostalgies, et qu'il doit satisfaire.

Extraits d’une biographie de M.L. Lamarque et du site sophia-antipolis.org

ATELIER FRANCIS CHAPUS
Francis Chapus est née à Paris en 1943.
Il est architecte diplômé en février 1968.En 1971, Francis Chapus s’installe à Nice.

Il dirige la Jeune Chambre Economique du Pays Niçois en 1976 et 1977 ; plus tard, il est Président du Syndicat des Architectes de la Côte d’Azur pendant 4 ans, puis de l’Office du Bâtiment et des Travaux Publics.
Son atelier a réalisé en 25 ans des projets extrêmement variés.

Associé à Honoré Toscan, il est l’auteur des Hauts de Vaugrenier, projet de 1 300 logements.
Avec Jean-Pierre Fournier, il a conçu environ 100 000 m² de bureaux , à Paris, Toulon, Agen, Lyon, Nice, six hôtels, une vingtaine d’agences bancaires.A l’étranger, l’Atelier a participé au siège de Thompson à Jeddah et a réalisé plusieurs hôtels à Abidjan.
Francis Chapus a travaillé sur un projet de deux immeubles de 8 000 m² à Moscou.

L’Atelier est intervenu dans des projets très divers : rénovation de l’hôpital Pasteur, construction d’habitations individuelles ou collectives à Nice et à Antibes, hôtel sur la Promenade des Anglais, plan d’urbanisme à Antibes.

L'Atelier Francis Chapus est intervenu sur les immeubles le Quadra - La Caisse d’Epargne et Le Phare dans le quartier des affaires de l'Arenas à Nice. 

 

Bibliothèque Louis Nucéra
2, Place Yves Klein
06300 Nice

Tél. 04 97 13 48 00 / 48 90

< Agrandir le plan>
Transports en commun

Bus
n° 7 arrêt Garibaldi
n° 4 et 9-10 arrêt Defly-Klein
n° 17, 30 arrêt Pont Barla


Tramway - ligne 1
arrêt Garibaldi

Vélos bleus
station n° 25, 86
opo